Critique de l'épisode 1 de la saison 1 de Humans : « Episode 1 »


AMC a présenté son émission de science-fiction estivale Humains ce soir, et le premier épisode m'a accroché. Cependant, la série a le potentiel de tomber à plat car l'intrigue peut devenir très prévisible comme d'autres histoires d'intelligence artificielle.

Nous rencontrons nos Joe et Laura, parents de trois enfants qui luttent pour garder la maison en ordre alors qu'ils ont tous les deux des emplois qui leur prennent du temps. Joe achète un Synth, un robot destiné à aider à la maison, à préparer le dîner et même à conduire la voiture. La famille la nomme Anita, mais on apprend que son vrai nom est Mia. L'appréhension de Laura autour d'Anita est évidente, et elle veut la renvoyer immédiatement.

Nous avons un flash-back quinze semaines avant que Leo se promène dans les bois avec quatre Synths lorsque deux hommes kidnappent trois des Synths dans une camionnette, dont Anita. Leo a passé cinq semaines à retrouver Niska, Anita et Fred. Un détective trouve Fred en premier et le met hors service afin d'étudier sa nouvelle intelligence. Niska est coincée dans un service de prostitution, et Leo ne croit pas qu'il peut la sortir en toute sécurité sans que les autorités s'en aperçoivent. Il existe une gamme de capacités dans les synthés qui ont une intelligence indépendante. Anita cache très bien son autre moi, se glissant à peine autour de Laura. Alors que Max, le synthé qui suit Leo, se déforme à plusieurs reprises en public.

Nous rencontrons également George McMillan, un vieil homme qui traite son Synth Odi obsolète comme un fils. Un agent de la société Synth se présente pour mettre à jour sa machine, mais George cache Odi afin d'éviter la mise à jour. Plus tard, Odi tombe en panne dans une épicerie et frappe un employé. Un officier de police dit à George que la loi exige qu'il reçoive un nouveau synthé. Il tente de détruire Odi par lui-même, mais il ne supporte pas de le faire.


Il est intéressant de voir les relations variées entre les humains et les synthés. Laura déteste l'idée d'eux dans sa maison, mais sa plus jeune fille préfère la présence d'Anita à sa propre mère. Leo dirige un petit groupe de synthés conscients d'eux-mêmes et prétend aimer Anita.

La scène finale comprend une voix off expliquant comment les choses qui font des humains ce qu'ils sont (rêves, cauchemars et imagination) ne sont pas quelque chose que possèdent les synthés. Cependant, Anita regarde la fille Sophie tandis que des éclairs de quelqu'un en train de se noyer traversent la scène. Enfin, Anita sort de la maison en portant Sophie dans ses bras, et je me demande, où va-t-elle ?


Le premier épisode deHumainsm'a accroché, et j'espère que cela peut déformer le scénario pour aller quelque part au-delà des précédentes productions d'IA.

[Photo via AMC]